Cette thèse examine le construit psychologique de la créativité dans le cadre de la créativité dynamique (Dynamic Creativity Framework, DCF), basée sur l’adoption de la définition dynamique de la créativité comme un «phénomène contextuel nécessitant une originalité et une efficacité potentielles».

 

Résumé :

Cette thèse examine le construit psychologique de la créativité dans le cadre de la créativité dynamique (Dynamic Creativity Framework, DCF), basée sur l’adoption de la définition dynamique de la créativité comme un «phénomène contextuel nécessitant une originalité et une efficacité potentielles». Le DCF va au-delà d’une vision statique de la créativité pour aborder l’ensemble du processus créatif, y compris à la fois l’accomplissement créatif(production créative réussie) et la suspensioncréative (prodcution créative non aboutie). L’adoption du DCF met l’accent sur l’analyse des concepts du potentiel et du processus. Le concept du potentiel en créativité est étudié grâce à une approche originale qui intègre les perspectives individuelles, socioculturelles et matérielles, aboutissant à l’identification de quinze formes différentes du potentiel. Le processus de créativité dynamique est décrit en termes du modèle et de la méthode DA VINCI, qui est compatible avec d’autres modèles, mais introduit également de nouveaux éléments en termes d’inspiration et d’estimation de la créativité. Afin de pouvoir modéliser de manière parcimonieuse le contexte dans lequel s’inscrit le phénomène de créativité, une métaphore originale appelée le “Continuum Espace-Temps” (Space-Time Continuum, STC) est introduite. Le STC est défini comme un système bidimensionnel de coordonnées, croisant les dimensions de l’espace conceptuel S et du temps disponible T, tous deux impliquant un continuum allant d’une contrainte importante à unegrande liberté. Les quatre quadrants STC (tight space-tight time, loose space-loose time, loose space-tight time, tight space-loose time) représentent des familles d’environnements caractéristiques qui peuvent être utilisés pour étudier des construits psychologiques spécifiques, ainsi que leurs relations mutuelles. La première application du STC est l’étude de la relation entre l’intelligence et la créativité ; ces derniers sont des construits psychologiques superposés, mais distincts, dont la distinction devient visible dans différents quadrants STC. Diverses approches pour tester l’intelligence et la créativité peuvent être cartographiées sur les quatre quadrants STC, clarifiant leur portée et contribuant à assurer l’équité des comparaisons de résultats.
Le STC est un modèle général qui peut être appliqué et spécifié pour divers domaines : des exemples sont rapportés pour l’éducation, les styles de gestion pour les entreprises, le développement de carrières créatives, le développement de missions d’exploration spatiale. En termes d’éducation, différentes pédagogies sont cartographiées sur les quatre quadrants STC, et une approche équilibrée est proposée comme moyen de concevoir les futurs systèmes éducatifs, en tenant également compte des questions d’interdisciplinarité. Dans le domaine de la gestion des activités managériales, quatre approches alternatives sont définies comme « Vitruvian management styles », dépassant la dichotomie classique “exploitation vs exploration”. Les trajectoires dans le STC sont décrites en termes de développement, qui peuvent conduire à l’épanouissement dans le cadre des carrières créatives mais aussi à la mortification créative. En ce qui concerne les missions spatiales, il est montré comment tous les quadrants STC sont visités dans la conception et la réalisation de ces efforts complexes. Une série d’études empiriques basée sur la méthodologie des vignettes expérimentales a été menée dans le domaine éducatif, pour montrer comment le jugement par les pairs des comportements créatifs vs intelligents est influencé par le contexte, modélisé à travers des exemples prototypiques dans le STC. La liberté de l’espace s’avère être l’ingrédient essentiel pour valoriser le comportement créatif, tandis que la contrainte dans l’espace et le temps met l’accent sur la pertinence d’un comportement intelligent. Une discussion générale du STC est proposée en considérant six construits psychologiques : la créativité, l’intelligence, la personnalité, l’émotion, la sagesse et la navigation humaine (une proposition originale, similaire à la construction de la méta-intelligence, mais ajoutant des éléments affectifs et éléments conatifs, ainsi que l’orientation future). Comme pour la plupart des termes du langage naturel, la contrainte et la liberté sont des concepts vagues, en ce sens qu’ils admettent des cas limites auxquels ils ne s’appliquent pas. Ce problème est ici abordé en remplaçant le « vagueness » par « softness » et en introduisant une métaphore de la théorie de l’information (Information Theory Metaphor, ITM), qui s’avère aller jusqu’à résoudre le paradoxe classique des Sorites. Dans cette thèse, neuf articles sont compris (A1-A9), six questions fondamentales sont abordées (Q1-Q6), quatorze contributions originales sont présentées (OC1-OC14), et tous les 7C (Lubart et al., 2022) sont abordés. Plusieurs pistes de recherches futures sont également identifiées, signalant que ce travail pourrait être un point de départ pour de nouvelles explorations dans des directions très diverses.

Mots Clés

Créativité, Contexte, Processus Créatif, Continuum Espace-Temps, Cadre de Créativité Dynamique, Intelligence, Da Vinci, Éducation, Entreprise, Développement, Paradoxe des Sorites.

Directeurs de Thèse

Todd Lubart – Professeur des universités – LaPEA, Université Paris Cité

Jury

Lene Tanggaard Pedersen, Professeure, University of Aalborg: Rapportrice
Zorana Ivcevic Pringle, Directrice de Recherche, YaleUniversity : Rapportrice-
Nathalie Bonnardel, Professeure, UniversitéAix-Marseille: Examinatrice-
Andrea Gaggioli, Professeur, Università Cattolica: Examinateur –
Vlad Glaveanu, Professeur, Dublin City University: Membre invité-

À lire aussi

Doctoriales au Croisic

Doctoriales au Croisic

Cette année, les doctoriales AME ont eu lieu du 27 au 29 novembre 2023 au Croisic.Les doctorant.e.s du LaPEA étaient nombreus.ses à y participer, accompagné.e.s de Valérie Gyselinck et de Catherine Gabaude.     À lire aussi