Le projet a pour objectif d’améliorer la perception par les usagers des dangers liés à l’interface entre la voie, le quai et les trains, et à assurer leur protection.

Les principaux résultats

© JMB

Descriptif

Ce projet a été financé par la Direction générale des infrastructures, des transports et des mobilités (DGITM) 

Dans les métros et RER, près des deux tiers des accidents individuels sont recensés à l’interface entre le quai, les trains et la voie (IQTV), tels que les chutes à la voie ou entre train et quai, coincements dans les portes, entraînements et heurts de voyageurs sur le quai par un train en mouvement, hors suicides. Les accidents graves des métros et RER se concentrent aussi à cette interface. Le projet “Sécurité de l’interface quai-train-voie des réseaux de métros et RER (hors RFN) ” a pour objectif de mieux comprendre les causes et précurseurs des incidents et accidents individuels ayant lieu à l’interface quai-train-voie (IQTV) en station de métro et RER en dehors des actes suicidaires, puis d’examiner les bonnes pratiques au niveau national et international ainsi que l’efficacité des dispositifs de prévention mis en place du point de vue de la sécurité, de la régularité et de la qualité de service au regard des investissements nécessaires à leur mise en œuvre.Enfin le projet pourra déboucher sur des propositions concrètes pour améliorer la sécurité à l’interface quai-train-voie. Le STRMTG, maître d’ouvrage du projet, s’est associé à l’IFSTTAR (dorénavant Université Gustave Eiffel) pour sa réalisation. Débuté à l’automne 2018, il comprend deux phases : (1) revue de l’existant et identification de mesures potentiellement intéressantes à évaluer ; (2) évaluation d’un sous-ensemble de mesures sélectionnées. Il se terminera à l’automne 2022. Les résultats et les perspectives pourront être présentés lors des journées Mobilités du RST.

Personnes du laboratoire à contacter

Jean-Marie Burkhardt: jean-marie.burkhardt@univ-eiffel.fr

À lire aussi

Doctoriales au Croisic

Doctoriales au Croisic

Cette année, les doctoriales AME ont eu lieu du 27 au 29 novembre 2023 au Croisic.Les doctorant.e.s du LaPEA étaient nombreus.ses à y participer, accompagné.e.s de Valérie Gyselinck et de Catherine Gabaude.     À lire aussi

Modélisation de l’acceptabilité de mesures publiques et d’initiatives privées visant à réduire l’utilisation individuelle de la voiture en Ile-de-France. Thèse préparée par Nokplim Akouh

Modélisation de l’acceptabilité de mesures publiques et d’initiatives privées visant à réduire l’utilisation individuelle de la voiture en Ile-de-France. Thèse préparée par Nokplim Akouh

Cette thèse a pour objectif d’analyser et de comprendre les facteurs sous-jacents à la pratique de l'autosolisme, c'est-à-dire l'utilisation individuelle de la voiture, dans le contexte des trajets domicile-travail en Île-de-France.   ©      Résumé : Cette thèse...