Cette thèse a pour objectif d’analyser et de comprendre les facteurs sous-jacents à la pratique de l’autosolisme, c’est-à-dire l’utilisation individuelle de la voiture, dans le contexte des trajets domicile-travail en Île-de-France.

 

 

 

Résumé :

Cette thèse a pour objectif d’analyser et de comprendre les facteurs sous-jacents à la pratique de l’autosolisme, c’est-à-dire l’utilisation individuelle de la voiture, dans le contexte des trajets domicile-travail en Île-de-France. Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’une réponse à deux enjeux majeurs : la lutte contre la pollution atmosphérique et la promotion de modes de transport plus respectueux de l’environnement.

En effet, la région francilienne est aujourd’hui marquée par une préoccupation grandissante en ce qui concerne la pollution atmosphérique et ses impacts dévastateurs sur la santé humaine et les écosystèmes. Les statistiques alarmantes révélant le nombre de décès prématurés attribuables à la pollution de l’air, ainsi que les coûts sanitaires considérables qui lui sont associés, ont incité les autorités à prendre des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, en particulier celles provenant du trafic routier. L’objectif à long terme est de parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050.

Cependant, malgré les efforts déployés pour encourager l’adoption de modes de transport alternatifs et respectueux de l’environnement, l’autosolisme demeure une pratique répandue, même pour des trajets courts tels que les déplacements domicile-travail. Cette thèse se propose donc d’explorer en profondeur les facteurs psychologiques qui sous-tendent ce comportement, dans le but d’identifier les leviers de motivation susceptibles de favoriser la transition vers des modes de mobilité plus écologiques et durables.

Directrices de Thèse

Patricia Delhomme, Directrice de Recherche — Université Gustave Eiffel
Lucia Bosone, Chargée de Recherche — Université Gustave Eiffel

 

Nokplim (Bright) AKOUH | LinkedIn

 

 

 

 

À lire aussi

Doctoriales au Croisic

Doctoriales au Croisic

Cette année, les doctoriales AME ont eu lieu du 27 au 29 novembre 2023 au Croisic.Les doctorant.e.s du LaPEA étaient nombreus.ses à y participer, accompagné.e.s de Valérie Gyselinck et de Catherine Gabaude.     À lire aussi