Les travaux de thèse consisteront à réaliser des études en réalité mixe, combinant un environnement virtuel de gare et une plateforme réelle à l’échelle 1:1 d’une TVP.

 

 

 

Résumé :

La situation de TVP reste à ce jour complexe à aborder d’un point de vue scientifique en milieu écologique et peu explorée dans un cadre expérimental du fait de la dangerosité de la situation. Pour pallier ces manques, les travaux de thèse consisteront à réaliser des études en réalité mixe, combinant un environnement virtuel de gare et une plateforme réelle à l’échelle 1:1 d’une TVP. Le développement de cette plateforme a pour but de permettre une analyse fine du comportement humain dans un contexte proche de la réalité mais en toute sécurité. Des données quantifiables sur le comportement des participants en situation de traversée pourront ainsi être comparées et analysées de façon objective et systématisée en fonction de facteurs individuels et contextuel, manipulés dans l’environnement virtuel. Plusieurs systèmes de sécurisation seront par ailleurs conçus et testés dans cet environnement. Différentes mesures comportementales et physiologiques pourront être enregistrées pendant le parcours des participants, telles que la vitesse de déplacement, l’orientation horizontale et verticale de la tête, les mouvements oculaires et la pupillométrie, ou encore le nombre de traversées ou de comportements à risque.
Ce projet de thèse a comme objectifs théoriques et appliqués de (i) contribuer à la compréhension et à la modélisation du comportement des voyageurs aux abords et lors des traversées des voies à niveau, et (ii) tester en situation écologique et contrôlée de nouveaux dispositifs de sécurisation des TVP.

 

Directrice de Thèse

Aurélie Dommes, Directrice de Recherche — Université Gustave Eiffel

 

Type de financement

CIFRE

 

 

 

 

À lire aussi

Doctoriales au Croisic

Doctoriales au Croisic

Cette année, les doctoriales AME ont eu lieu du 27 au 29 novembre 2023 au Croisic.Les doctorant.e.s du LaPEA étaient nombreus.ses à y participer, accompagné.e.s de Valérie Gyselinck et de Catherine Gabaude.     À lire aussi